Non catégorisé

La déclaration de ruches est une obligation annuelle pour tout apiculteur, dès la première colonie d’abeilles détenue. Elle doit être faite entre le 1er septembre et le 31 décembre

Elle participe à :

  • La gestion sanitaire des colonies d’abeilles,
  • La connaissance de l’évolution du cheptel apicole,
  • La mobilisation d’aides européennes pour la filière apicole française,

Elle doit être réalisée chaque année, entre le 1er septembre et le 31 décembre. Toutes les colonies sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, en ruchettes ou ruchettes de fécondation.

En cas de besoin, contactez le service d’assistance aux déclarants :

  • Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Téléphone : 01 49 55 82 22

À NOTER : pour les nouveaux apiculteurs ou les apiculteurs souhaitant obtenir un récépissé de déclaration actualisé, il est possible de réaliser une déclaration hors période obligatoire (entre le 1er janvier et le 31 Août 2017. Cette démarche ne dispense cependant pas de la déclaration annuelle de ruches (à réaliser obligatoirement entre le 1er septembre et le 31 décembre 2017)

Les habitants de Vagnas peuvent obtenir une carte d'Ambassadeur du Grand Site de l'Aven d'Orgnac qui procure gratuitement des avantages :

  • un accès gratuit et illimité au Grand Site de l'Aven d'Orgnac,
  • des tarifs réduits pour le famille et/ou les amis de l'ambassadeur,
  • des tarifs préférentiels sur certains événements et activités du Grand Site, ainsi que chez nos partenaires,
  • et d'autres avantages encore…

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 ambassadeur orgnac

 

Le carnaval de l'école a attiré les nombreux parents qui accompagnaient leurs enfants, les déguisements, sur le thème du cirque étaient tous réussis. Après le défilé dans les rues du village, grands et petits se sont retrouvés sur la place de l'église où des attractions étaient prévues pour chacun : trampolines, structures gonflables, manèges, chevaux mécaniques… et la météo menaçante au début s'est finalement montrée très clémente. La fête a été réussie…

150327 carnaval

150327 carnaval 1

Les premières traces d’une occupation humaine en Ardèche méridionale datent de – 350 000 ans. L’homme de Neanderthal s’est installé sur le territoire de Vagnas il y a 280 000 ans. De nombreux outils et manifestations jalonnent son histoire depuis le modeste biface de pierre jusqu’aux magnifiques œuvres peintes et gravées des grottes des gorges de l’Ardèche.

La présence d’eau, de terres cultivables et de forêts giboyeuses, puis la situation de Vagnas au croisement de voies de communication importantes, ont favorisé une installation durable de l’homme sur son territoire.

 

vagnas village maison P1030200

Le village

Les maisons les plus anciennes du village, regroupées autour de la place Urbain-Thévenon, datent du XIVe siècle. La grande bâtisse située face à la mairie est le château des prieurs, qui étaient aussi seigneurs de Vagnas. À côté se trouve la Maison pour tous, salle des fêtes, qui est l’ancienne église de Vagnas. Elle a été abandonnée en 1882, après la construction de la nouvelle église. Le bloc de maisons situées en bordure sud du village appartenait aux nobles de Vagnas, les Lacroix de Castries et les seigneurs de Paris.

Comme tous les villages de la région, Vagnas était cerné par des murs destinés à protéger le bourg des pillards. Parce qu’ils pouvaient tenir un rôle militaire et que Vagnas était alors à majorité protestante, Louis XIII les fit raser en 1629. Il n’en reste que quelques reliques (notamment une canonnière) contre la rue au sud du village.

Les guerres de religion ont achevé le travail et le village, devenu catholique entre-temps, a été brûlé en 1703 par les troupes du camisard Jean Cavalier. Les murs des maisons les plus anciennes portent encore la trace de l’incendie.

La sériciculture a constitué une activité importante et la richesse de Vagnas au XIXe siècle. Les plus grosses maisons du village datent de cette époque. Les petites fenêtres en étage sont la marque des magnaneries où l’on élevait les vers à soie et les balcons couverts, appelés « couradous », étaient utilisés pour décoconner les cocons et obtenir le fil de soie grège qui sera vendu aux moulinages de Barjac.

 

musee DSC 1037

Le musée « Le temps de Vagnas »

L’exposition permanente « Le temps de Vagnas » présente à ses visiteurs un résumé de la vie de notre village depuis l’âge de la pierre taillée, quelque trois cent mille ans avant notre ère, jusqu’au XXe siècle.

Urbain Thévenon, instituteur de la Loire nommé en 1941 à Vagnas, a consacré tout son temps et toute son énergie à sortir de l’oubli le passé de notre village.

Il a dirigé les fouilles du Monastier dès 1962, fondé une société savante, la SERHAV, et, avec son équipe, conçu un musée qu’il a installé dans une salle du château des prieurs de Vagnas.

Après son décès, le docteur Laforgue a développé et mis en valeur les études commencées jusqu’à ce que la maladie le terrasse à son tour.

En 1997, l’association « Vagnas patrimoine et découvertes » animée par Paul Chauvel, avec le concours de la direction régionale de l’Archéologie et celui de la municipalité, a ouvert cette exposition permanente, en retrouvant les éléments éparpillés du musée inauguré en août 1968 par la SERAHV et fermé après le décès du docteur Maurice Laforgue.

Le musée, situé au cœur du village, est ouvert :
– le mercredi de 14 à 16 heures (en s’adressant à la bibliothèque municipale située au-dessus de l’école),
– les jours de fêtes et de marché au village,
– sur rendez-vous pris par téléphone ou par courriel (tél. : 06 01 82 81 40, courriel : vagnas.patrimoine[at]gmail.com)

 

monastier IMG 3133

Les ruines du Monastier

Le Monastier est un ensemble de ruines d’un prieuré fondé à la fin du IXe ou au début du Xe siècle par un noble, le vicomte Maubert, en un endroit précédemment occupé par des constructions religieuses successives.

L’histoire de ce monument est fort complexe, elle débute à l’époque gallo-romaine et se termine au moment de l’abandon du site, vers 1300. Les bâtiments ont alors servi de carrière et les maisons les plus anciennes du village sont construites avec les pierres du Monastier.

Une fiche de visite détaillée est disponible à la mairie, au point info et au musée. Des visites accompagnées peuvent être organisées en prenant rendez-vous auprès de l’association « Vagnas, patrimoine et découvertes ».

 

pierre plantee DSC 7140

La « Pierre plantée »

C’est la borne millaire XXXI de la voie romaine antonine qui reliait Alba à Nîmes. Les bornes millaires jalonnaient le parcours de la voie tous les mille pas (1 478,50 m).

Elle doit sa sauvegarde à la croix qui a été installée sur son sommet au XVIIe siècle. Elle n’est plus à son emplacement initial, le tracé de la voie romaine étant situé plus à l’ouest.

 

lavoir IMG 2653

Le lavoir des moines

Il est établi sur la source qui alimentait le Monastier. Sa construction date sans doute de la fin du XVIIIe ou du début du XIXe siècle. Il a été utilisé jusqu’avant la dernière guerre, moment de la construction d’un nouveau lavoir aux portes du village. Un chemin aujourd’hui disparu permettait un accès plus aisé et plus rapide depuis le village.

Le nouvel édifice a été détruit dans les années 1960, après que la totalité du village ait été raccordée au réseau d’eau courante.

 

fontinelle DSC 6683

Les fontaines et les puits

Ils sont nombreux sur le territoire de la commune. La Fontinelle est au bord de la route qui part de la place du monument et qui rejoint la D579.

 

dolmen DSC 7198  tumulus DSC 7437

Le dolmen de Champagnac et le site de Vausservières

Cet ensemble de monuments mégalithiques (dolmen, capitelles, oppidum, tumulus) est situé aux limites des communes de Vagnas et de Labastide de Virac.

 

radjia DSC 8069  pont DSC 9043

  Les ponts du Rieusset

Une série de ponts de pierre enjambe le ruisseau Rieusset. Elle se termine par un superbe ouvrage à cinq arches. 

Voir le diaporama ici.

Les horaires d'ouverture au public des services de la Direction départementale des Finances publiques de l'Ardèche ont été modifiés.

Les nouveaux horaires sont les suivants :
- de 8 h 30 à 12 h 00 du lundi au vendredi pour l'ensemble des centre finances publiques du département.

En outre, tous les services implantés à Annonay, Aubenas, Privas, Le Teil et Tournon sur Rhône sont également ouverts :
 - de 13 h 30 à 16 h 00 les lundi et mercredi
 - de 13 h 30 à 15 h 00 le vendredi

Informations supplémentaires