Ukraine, communication de la sous-préfecture

La guerre déclarée à l’Ukraine par la Russie, le 24 février 2022, a d’ores et déjà poussé sur les routes de l’exil plusieurs centaines de milliers de personnes, dont de nombreuses familles, majoritairement des femmes et des enfants.

Il a déjà été recensé de nombreux logements sur propositions de particuliers, de collectivités et de bailleurs, ces propositions sont à l’image de l’élan de solidarité dans la société civile ardéchoise.

Afin d’assurer une coordination au plus près des besoins des déplacés ukrainiens, les propriétaires bénévoles devront s’assurer de :

— la disponibilité à moyen et long terme du logement (éviter les logements touristiques),

— la conformité sanitaire (meublés, équipés en eau potable et chauffés, équipés de sanitaires, répondant à l’ensemble des normes de sécurité en vigueur, équipé d’un détecteur de fumée fonctionnel),

— la salubrité du logement (logement décent présentant une surface habitable au moins égale à 9 m² pour une personne),

— aucun logement proposé ne devra être localisé au sein d’ensembles immobiliers dégradés ou en difficulté, dans les copropriétés engagées dans des plans de sauvegarde, dans des secteurs d’OPAH et dans des immeubles faisant l’objet d’arrêtés d’insalubrité ou de péril.

Pour rappel, aucune indemnité des particuliers n’est envisagée, Ils sont vivement remerciés pour leur acte de solidarité.

Commentaires fermés.